En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste afin que les formulaires fonctionnent correctement.X

Vos crédits au meilleur taux

Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin.

Nous vous accompagnons de l'étude à la réalisation de vos projets personnels tels que :

  Le crédit immobilier pour l'achat de maison, terrain, appartement, immeuble, etc.
  Le crédit immobilier pour vos travaux, constructions.
  La négociation du tarif d'assurances le moins cher.
  La renégociation de vos crédits immobiliers (profitez de la baisse des taux pour faire des économies).
  Le regroupement de tous vos crédits en un seul plus léger (immobilier, consommation ou les deux).
  L'optimisation de votre épargne.
Note : Finance Immo est une entreprise 100 % privée qui n'appartient à aucun groupe de banques ou d'assurances.
Toujours plus prêt de vous...
Nous contacter Newsletter Plan du site

La Loi Malraux

  1. Quelques explications sur la Loi Malraux
  2. Zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
  3. La location de l'immeuble
  4. Initiative de l'opération
  5. Questions / Réponses
Quelques explications sur la Loi Malraux

Quelques explications sur la Loi Malraux

Le régime de déduction des charges et d'imputation des déficits prévu par la Loi Malraux s'applique aux travaux de réaffectation à l'habitation de tout ou partie d'un immeuble originellement destiné à l'habitation et ayant temporairement perdu cet usage.

Contribuables concernés:

S'adresse essentiellement aux investisseurs fortement fiscalisés.

Régime d'imputation depuis le 1er janvier 1995

(ART L313-1 à L 313-15 et R 313-15 et R 313-1 à R 313-38 du code de l'urbanisme ainsi que l'art 156-I -3 du code général des impôts complétés par l'instruction administrative)

Textes de référence:

  Code général des impôts
  Article 31 I-1°b ter et article 156 -I-3°
  Loi du 4 août 1962 (loi n° 62-903)
  Loi instituant le cadre législatif de la restauration immobilière en secteur sauvegardé.
  Loi de finances rectificative pour 1994
  Clarification du dispositif Malraux, création des ZPPAUP. du 17 mai 1995
  Instruction administrative du 17 mai 1995 (BOI 5-D-595)
  Précisions et commentaires concernant le nouveau dispositif mis en place depuis le 1er janvier 1995.

Historique

Jusqu'au XXè siècle, seuls les édifices monumentaux, héritages de l'histoire ou de l'art, sont apparus dignes de protection.l'aspect fonctionnel a conduit certains urbanistes à la rénovation et à la modernisation des grandes villes de France, menant parfois à la destruction du centre ancien.

La rénovation urbaine est synonyme de destruction immédiatement suivie de reconstruction. Comprenant l'intérêt exceptionnel de ces quartiers anciens (témoignages d'un passé pretigieux), le ministère des affaires culturelles a décidé d'assurer une protection de ces lieux à l'encontre d'une éventuelle démolition. La loi Malraux associe à la logique protectionniste celle de la dynamique de la restauration.

Loi Malraux du 4 août 1962

Cette mesure créa des secteurs sauvegardés dans lesquels doit être élaboré un plan de sauvegarde et de mise en valeur se substituant à tout autre document d'urbanisme (notamment le plan d'occupation des sols).

La zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager

Zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager

    La législation des abords des monuments historiques présentaient trois inconvénients majeurs:

  • le champ de visibilité ne définit qu'un espace rond de 500 mètres autour du monument sans tenir compte de la spécificité des alentours.
  • la gestion s'effectue au coup par coup, puisque l'architecte des bâtiments de France pour donner son autorisation n'est tenu par aucun document d'urbanisme, favorisant un sentiment de l'exercice d'un pouvoir totalement arbitraire.
  • la procédure de classement relève uniquement de l'Etat, que ce soit du champ de protection qui découle du classement, ou encore de l'inscription du monument.

La réforme instituant les Z.P.P.A.U.P devait permettre de délimiter un périmètre adapté, définir un cahier des charges fixant les servitudes imposées aux constructeurs. La loi du 8 janvier 1993 rajoute le mot "paysager" afin de protéger efficacement des espaces naturels remarquables.

La location de l'immeuble

Défiscalisation malraux : La location de l'immeuble

Montant de la remise d'impôt

Elle est de :

  22% du coût des rénovations lorsque les travaux sont réalisés en Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (AVAP).
 
Note : Certaines de ces zones sont encore appelées ZPPAUP jusqu'en juillet 2015, date à laquelle elles prendront définitivement le label AVAP.
  30% du coût des rénovations lorsque les travaux sont réalisés en secteur sauvegardé
Attention : Le montant maximum de travaux deductible est de 100  000 €, ce qui représente une remise d'impôt maximum de 22 000 € en AVAP et 30 000 € en secteur sauvegardé

Secteurs sauvegardés

Le propriétaire pourra bénéficier du régime de faveur:

  AVANT la publication du plan de sauvegarde et de mise en valeur si les travaux sont déclarés d'utilité publique
  AVANT approbation par décret en Conseil d'Etat du plan de sauvegarde et de mise en valeur si les travaux ont fait l'objet d'une autorisation spéciale.

La zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager

Pour être déductible les travaux doivent avoir été déclarés d'utilité publique.

Nature et affectation de l'immeuble

Concerne les propriétaires (personne physique ou personne morale soumise à l'I.R.P.P) qui s'engagent à louer leurs locaux nus pendant 9 ans à usage d'habitation principale de leur locataire.

  • La location doit intervenir dans les 12 mois de l'achèvement des travaux.

Nature de l'opération

Les travaux doivent aboutir à une retauration complète de l'immeuble bâti. ces travaux doivent faire l'objet d'une autorisation spéciale, son obtention est obligatoire avant le début des travaux.

Initiative de l'opération

Initiative de l'opération en immobilier malraux

  Soit par le propriétaire unique.
  Soit par plusieurs propriétaires réunis en Association Foncière Urbaine.
  Soit par des collectivités publiques (Etat, Communes et Groupement de Communes).
  Soit par un organisme habilité (Etablissement public d'aménagement ; une Société d'économie mixte en vertu d'une convention avec la collectivité publique) ; les organismes d'H.L.M (O.P.A.C / O.P.H.L.M); les associations sans but lucratif (P.A.C.T / A.R.I.M).

Détermination et imputation de la remise d'impôt

Le déficit imputable sur le revenu global s'entend de l'ensemble des charges (article 31 I. 1° du Code Général des Impôts) à l'exception des intérêts d'emprunt et des frais accessoires à l'emprunt.

Parmi les dépenses exposées dans le cadre des opérations de restauration immobilière « Loi Malraux », on retrouve l'ensemble des dépenses déductibles dans le cadre du droit commun:

  les dépenses de réparation ou d'entretien
  les dépenses d'amélioration
  les frais de gérance et de rémunération des gardes et concierges
  les primes d'assurance versées au titre de la garantie du risque de loyers impayés
  certaines impositions
  les dépenses acquittées pour le compte des locataires
  les indemnités d'éviction et frais de relogement
  la contribution additionnelle à la contribution représentative du droit de bail
  les frais d'assurance, de gestion et l'amortissement de l'immeuble, dans le cadre de la déduction forfaitaire.

D'autres dépenses spécialement dans le cadre de cette Loi:

  les travaux de démolition imposés par l'autorité qui délivre le permis de construire
  les travaux de reconstitution de toiture ou de murs extérieurs d'immeubles existants rendus nécessaires par les démolitions imposées
  les travaux de transformation en logement de tout ou partie d'un immeuble d'habitation sous réserve que ces travaux soient réalisés dans le volume bâti et n'en modifient pas les contours
  Les travaux doivent être prévus par le plan de sauvegarde et de mise en valeur ou la déclaration d'utilité publique selon le cas.
  les frais d'adhésion aux associations foncières urbaines de restauration
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifier vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Comment profiter des services de Finance Immo ?

L'unique démarche à faire pour profiter de nos services est de saisir votre dossier en ligne (www.financeimmo.com) ou de nous appeler directement par téléphone (09.70.771.800). Vous serez rapidement pris en charge par un conseiller qui vous suivra tout au long de la réalisation de votre projet.

Finance Immo © - RCS 443 740 121 rcs nice -741G - Siège social : 8 rue Centrale 06300 Nice - © Copyright Finance Immo 2001-2015.
Tous droits réservés.
Accès thématique :   |  Crédit Immobilier | Crédit en ligne | Financement | Simulation de crédit | Demande de crédit | Taux de crédit | Assurance de crédit | Crédit à la consommation | Crédit personnel | Crédit voiture | Crédit travaux | Rachat de prêt | Rachat de Crédit | Rachat de crédit à la consommation | Surendettement | Placement / Epargne | Assurance vie | Plan du site | Mentions légales |
Partenariat :   |  Devenir partenaire | Le site des patenaires Finance Immo |
Recrutement :   |  Emplois Finance Immo | Pour votre référencement professionnel ou positionnement |

crédit

FinanceImmo est une société de courtage et de conseils en finance/credit. Intervenant régulièrement sur des demandes liées au crédit nous vous accompagnons dans tous vos besoins financiers.
Nous vous proposons crédit, renégociation de crédit, épargne et assurance crédit / credit.
Finance Immo © - RCS 443 740 121 rcs nice -741G - Siège social : 8 rue Centrale 06300 Nice - © Copyright Finance Immo 2001-2017.
Tous droits réservés.